Que deviennent les diplômés de la MFR de la Ferté-Macé

Témoignages

Que deviennent les diplômés de la MFR de la Ferté-Macé ?

Entretien avec Cathy Lelièvre, technicienne agricole diplômée en 2015...

 

Cathy a 30 ans, elle est mariée et mère de 3 enfants. Elle a suivi la formation de technicien agricole en formation continue pour s'installer en maraichage BIO. Elle reprend avec son mari l'exploitation de Frédéric Carette, pionnier du maraichage bio dans le domfrontais, installé depuis 20 ans.

Sur l'exploitation maraichère, Cathy et Emilien son mari, cultivent 3ha de légumes: 35 variétés de légumes, 7 serres, 2ha de légumes en plein champs. Tomates, salades, carottes mais aussi betteraves crapodines, Butternut et Pattidou, autant de variétés de courges oubliées.  Ils commercialisent leurs produits sur le marché de Flers et par l'association "Les paniers Flériens"Les légumes produits à "La Planche Pétron" (61 - Saint Bomer les Forges) sont bio et "tout est produit sur la ferme, il n'y a pas d'achat-revente" souligne Cathy.

"J'ai voulu ouvrir le Marché à la Ferme pour que nos clients puissent voir où sont produit les légumes qu'ils mangent" nous explique Cathy. En effet, le Marché à la Ferme offre la possibilité d'acheter des légumes variés, de prendre le temps de discuter avec Cathy, de rigoler, d'obtenir des conseils, des recettes. Il est même possible de réaliser la visite de l'exploitation et de regarder les légumes pousser! "C'est un moment privilégié pour communiquer sur nos valeurs" précise Cathy.

Virginie, mère de famille, habite sur une commune voisine. Cliente régulière, elle témoigne "Je viens au Marché à la Ferme pour le contact, surtout avec Cathy! C'est mieux que sur le marché, on a plus le temps d'échanger. Les légumes sont de qualité et même si je dois faire un détour pour rentrer chez moi, je préfère venir à la ferme".

A l'avenir, Cathy aimerait développer davantage le Marché à la Ferme et les Paniers de Légumes. Cathy souligne que "ma présence sur le marché est indispensable car c'est le premier pas vers mes clients".

Quand je demande à Cathy ce que sa formation à la MFR lui a apporté, elle sourit... Elle a passé 8 semaines en stage au GAEC du Pré Noé à Saint Cornier des Landes, dans une exploitation en polyculture-élevage lait "rien à voir avec le maraichage" dit-elle! "Ma formation à la MFR m'a permise d'échanger sur mon projet. J'ai pu acquérir des compétences en gestion, indispensables pour mon installation. Grâce à l'alternance et aux nombreuses visites, j'ai rencontré des agriculteurs et aujourd'hui, les agriculteurs ne se contentent pas de faire du lait, les productions sont variées. Mes maîtres de stages se sont vraiment investis dans ma formation, ils ont été présents pour moi. Depuis la fin de la formation, j'ai même eu l'occasion de les remplacer plusieurs fois!"Cathy nous dresse un bilan plus que positif de son passage à la MFR de la Ferté-Macé. Elle prouve que de nombreux projets sont réalisables après une formation agricole de niveau 4. Nous souhaitons à Cathy beaucoup de réussite dans ses projets.

Merci Cathy de nous avoir ouvert les portes de ton exploitation.

Propos recueillis par des élèves de BAC CGEA avec leur formatrice Hélène Lechat - septembre 2015

Valentin Ernoult a le talent du labour dans le sang

Océane : De l’ergothérapie à l’agriculture, il n’y a qu’un pas!

Être agriculteur et pompier, c'est possible !